AURÉLIE M.

figurante

IRREVERSIBLE

Aurélie M. a été figurante sur Irréversible.

Quand et comment as-tu été contactée pour participer à Irréversible ?


Une copine est allée au casting, m'a prévenue et j'y suis passé. J'ai revu le directeur de casting deux jours plus tard au Pulp (NDW : boîte parisienne) et le lendemain il m'appelait... J'ai participé au tournage d'Irreversible pendant deux nuits.
 


A quelle séquence as-tu participé et quel était ton rôle ?


Le plan séquence dans la fête, avec Vincent et Monica. La scène se passe dans la cuisine, Cassel et Dupontel débarquent pour boire un fond de bouteille, avant de pisser dans l'évier et retourner danser... J'y ai un magnifique rôle de silhouette !!!
 

 
Peux-tu nous raconter le tournage ?


L'alcool coulait à flôt, on a vu le premier steadycam passer parmi nous vers 2/3 heures du mat', le temps à tous d'être bien imbibés (nous étions arrivés dans l'appartement vers 21hOO). La plantureuse Monica trônait sur ses hauts talons, le Vince était plus agité. La musique était bien (le petit gars de Télépopmusic, je crois, je sais plus bien, j'ai tellement dansé...). La journée pour dormir et on s'est refait la même... On était heureux de se revoir tous. Voila pour les détails dans la fête — décadente soit. Je crois que tout le monde ne comprenait pas vraiment ce qui se passait là dedans...
 


Comment t'es apparu Gaspar et as-tu discuté avec lui ou avec des membres de l'équipe ?


Gaspar, lors du tournage, je n'ai pas osé lui parler. Je me rappelle ses yeux étonnés ! J'ai rencontré Rodolphe (NDW : Chabrier, qui est occuppé des effets spéciaux du film) et Paco pendant la soirée et surtout des gens qui s'éclataient comme moi.
 


Que penses-tu du film ?
 

La première fois que j'ai vu le film c'était au festival de Cannes (un des plus grands écrans au monde) et je suis sortie avec la nausée. La deuxième fois, 6 mois plus tard, vu les conditions de préparation (pas de scénario) et de tournage j'ai trouvé ça super balaise. C'est le témoignage à un moment précis d'une vraie histoire d'amour. Et des coups qu'on se prend dans la gueule. J'ai adoré quand Monica, enroulée d'une serviette, les cheveux mouillés va dire je ne sais quoi à son mec et que de l'entendre qu'il a envie d'elle et lui dit qu'il a envie de l'enculer, c'est d'une grande poésie. J'y ai vu de la pudeur quand à la manière de donner à l'autre une chance d'exister.

 

Un grand merci à A.M.

 

 

www.letempsdetruittout.net is non official & independent, dedicated to the cinema of Gaspar Noé. Its content does not engage the responsibility of Gaspar Noé. All medias (images, videos, texts...) belong to their respective authors and the webmasters guarantee a non-commercial use. Layout : Alexis Veille.

 

 

 

 

 

RSS Feed