DIFFUSÉ LE 16 MAI 1998

Film difficile à tourner pour des raisons financières, c'est en partie grâce à la syliste Agnès B. que Seul contre tous a pu être finalisé, après un tournage éparpillé sur cinq ans. S'il divise beaucoup de monde, tant chez la presse que chez les spectateurs, il est rapidement devenu un film culte, notamment au Japon où le film a été adapté en manga par Robot Okuda. Une scène coupée est devenue le court-métrage Intoxication (1998) avec Stéphane Drouot qui joue au côté de Philippe Nahon au début d'Irréversible.
 

Jean-Pierre Jeunet, qui avait rencontré Gaspar Noé lors d'une projection de Carne, lui rend hommage dans Amélie Poulain. Dans une scène, Amélie (Audrey Tautou) s'imagine que Nino (Mathieu Kassovitz) est pris en otage par trois personnes. L'un des pistolets est celui dont se sert le Boucher dans Seul contre tous.

Quant aux deux autres pistolets, ils apparaissent dans La Haine (1995, Mathieu Kassovitz) avec Philippe Nahon (le Boucher) dans le rôle d'un policier et Dobermann (1997, Jan Kounen) avec Vincent Cassel, Monica Bellucci mais surtout un caméo de Gaspar Noé. 

A noter également que Jean-Pierre Jeunet a fait appel à Frankie Pain (la femme du Boucher) après l'avoir découverte dans Carne : ainsi joue-t-elle dans La Cité des Enfants Perdus, Amélie Poulain, ou encore Un long dimanche de fiançailles.

PRIX DE LA SEMAINE DE LA CRITIQUE

[ Cannes 1998 ]

MENTION DU PRIX DE LA JEUNESSE

[ Cannes 1998 ]

PRIX TRÈS SPÉCIAL

[ Cannes 1998 ]

PRIX DU MEILLEUR SCÉNARIO

[ Sitges 1998 ]

BAYARD D'OR DU MEILLEUR COMÉDIEN

[ Philippe Nahon - FIFF Namur 1998 ]