Vince Galliot—Cumant, 7 ans lors du tournage, incarne Tito, le fils d’Emmanuelle (jouée par Claude-Emmanuelle Gajan-Maull) dans Climax. Vince est représenté par Gwenaëlle Baïd Agency, également représentante de Alou Sidibé (Alou dans Climax), Sarah Belala (Sara) et Giselle Palmer (Gazelle). Lui et sa maman Delphine ont accepté de répondre à nos questions. L'interview a été conduite par e-mail.


(S'adressant à Delphine).

Connaissiez-vous les œuvres de Gaspar Noé ?


Je connaissais Irréversible.


Sa réputation et le sujet du film vous ont-ils fait hésiter ?


Pas une seconde d'hésitation.

Gaspar et le reste de l'équipe étaient d'une telle gentillesse envers Vince qu'il n'y avait aucune raison pour hésiter. Cela reste du cinéma et de la créativité.
Vince n'a pas hésité, il ne s'est posé aucune question. Il était juste heureux de pouvoir participer à ce projet.


Étiez-vous présente sur le tournage ? Avez-vous des photos du tournage ?


Oui, j'étais présente sur le tournage. Aucune photo n'a été prise afin de respecter le travail de Gaspar.


On dit que personne n’avait de scénario pendant le tournage. N’aviez-vous pas la crainte que l’histoire vous échappe et que Vince se retrouve manipulé ?  [NdR : nous aurions dû préciser “Sans connaître Gaspar…”]


Cette question n'a aucun sens car lorsque l'on connaît Gaspar il n'est en aucun cas manipulateur. Il est dans le partage et l'écoute des gens avec qui il travaille.
En ce qui concerne Vince, il était d'une extrême gentillesse avec lui, avec nous aussi, et d'ailleurs avec tout le monde.
Avec Gaspar, dès le premier jour, un climat de confiance s'est instauré naturellement donc je n'avais aucune crainte de quoi que ce soit.
Et si vous aviez vu Vince sur le tournage, il était comme un poisson dans l'eau.
C'était le petit prince de tout le monde. Il avait toujours hâte de revoir Gaspar et toutes les personnes qui étaient sur ce projet.
Vince était à l'écoute et s'intéressait à tout. Et chaque personne, malgré le travail qu'ils avaient, prenait du temps pour lui. Que ce soit Claire [Corbetta Doll] l'assistante de Gaspar, Serge [Catoire, producteur], le perchman [Jonathan Acbard] ou l'équipe de production, enfin tout le monde était adorable avec Vince.
Il faut dire que Vince à l'heure actuelle continue à envoyer des messages à chacun car ce film est avant tout une belle aventure humaine et chaque personne continue à rester en contact avec lui.
En tant que maman cela me fait extrêmement plaisir car Vince étant petit il ne comprendrait pas que tout s'arrête d'un seul coup.


Comment avez-vous entendu parler du casting ?

Via un site de casting.


Comment le projet vous a-t-il été présenté ?


Tout simplement comme un projet de Gaspar avec tout ce qu'implique son univers artistique.

Ce film a été avant tout une belle aventure  humaine. Nous étions tous sur un bateau et on se laissait porter par Gaspar.
Vince a eu énormément de chance de participer à ce film où il en est ressorti épanoui et heureux.
Une feuille ne suffirait pas pour remercier Gaspar, car une chose est sûre, c'est que Vince ne pourra jamais oublier cette aventure, Claire qui est une femme adorable et qui a toujours été là pour Vince et nous aussi d'ailleurs, Serge qui est un homme de parole et qui a toujours fait en sorte que Vince soit le plus épanoui possible, Ken [Yasumoto, ingénieur du son] qui a aidé Vince à jouer son rôle tout en s'amusant, tous les acteurs qui étaient tous dans la bienveillance pour Vince.
Enfin il n'y a pas une seule personne que je puisse critiquer tant tous étaient merveilleux envers mon fils.
Je remercierai jamais assez tout le monde et surtout Gaspar.


(S'adressant à Vince)

Sur certaines vidéos prises à Cannes, on te voit danser. Depuis combien de temps pratiques-tu la danse et qu’est-ce qui t’a donné envie ?


Je fais de la danse depuis 5 ans 1/2. (DANSE CLASSIQUE)

J'adore faire des spectacles.
J'exprime mes sentiments en dansant.
Je n'ai pas eu envie, tout ça est naturel, c'est en moi depuis tout petit. Dès que j'entends de la musique, je ne peux pas m'empêcher de danser.


Comment Gaspar Noé t’a expliqué ton rôle ? Comment t’a-t-il expliqué ce que tu devais faire et à quel moment ?


Gaspar m'a dit que j'allais danser, rencontrer d'autres danseurs et que j'allais faire des scènes avec ma maman [Claude-Emmanuelle Gajan-Maull] du film.
Pour le reste, tout s'est fait naturellement en jouant.


Pendant combien de temps es-tu resté sur le tournage ?


Trois jours.
Gaspar même hors de mes jours de tournage m'avait invité à venir quand je le voulais.


Comment c’était de n’être entouré que d’adultes, et d’avoir une “nouvelle maman” (Claude-Emmanuelle Gajan-Maull) ?


J'ai adoré ils étaient tous gentils avec moi. J'étais comme un prince.
Quand on m'a présenté ma maman du film lors du casting je me suis tout de suite bien entendu [avec elle] et bien amusé.
D'avoir Claude-Emmanuelle comme maman dans le film, c'était bien car elle était super gentille, s'occupait bien de moi et m'expliquait ce que je devais faire sur les scènes que l'on devait faire ensemble, c'était rigolo.
J'adore Claude-Emmanuelle,  je suis toujours en contact avec elle et je suis content de l'avoir eu comme maman sur le film.


As-tu vu le film ? Si oui, qu’en as-tu pensé ? Si non, sais-tu de quoi parle-t-il ?


Je n'ai pas vu le film entièrement car ma maman m'a expliqué que ce n'était pas un film pour les enfants.
Grâce à Gaspar lors d'une projection j'ai pu voir les scènes que j'avais tournées car il m'a fait entrer et sortir du cinéma afin que je puisse voir ce que j'avais fait.

C'était super bien j'ai adoré. Ça m'a fait bizarre de me voir mais j'étais trop content.


Quels sont tes meilleurs souvenirs du tournage ?


TOUS, j'ai tout aimé.
Gaspar me faisait rire tout le temps, c'était vraiment comme une fête pour moi.
Quand je suis enfermé j'ai adoré cette scène.
Lors de la chorégraphie quand je dansais avec tout le monde.
La scène avec Sou [Souheila Yacoub], quand Sofia [Boutella] m'a fait faire la chorégraphie, quand je dansais avec Strauss [Serpent], quand Nina [McNeely] lançait la chorégraphie “one two three”...
J'adorais quand Claire [Corbetta-Doll] disait “ça tourne au son, action”
Avec Léa [Vlamos] quand elle m'a appris à faire des pas de voguing, quand je faisais des battles avec Romain [Guillermic], Sofia, Léa, Cyborg [crédité dans le film en tant qu’”Alexandre Moreau”] et tout le monde.
Et j'ai adoré manger avec tout le monde, la purée était trop bonne [clin d’œil pour Antony Cointre, qui cuisinait pour l’équipe pendant le tournage]


Aimerais-tu jouer dans un autre film ?


Oh ouiiiii j'adorerais jouer dans un autre film avec Gaspar.
Faire de la publicité ou être dans un clip.
Mon rêve serait d'être dans un clip de Louane et Kiddy [Smile, alias DJ Daddy dans le film].



Nous remercions chaleureusement Delphine et Vince pour leur disponibilité.


Vince Galliot—Cumant, 7 during the shooting, is Tito, the son of Emmanuelle (played by Claude-Emmanuelle Gajan-Maull) dans Climax. Vince is represented by Gwenaëlle Baïd Agency, who also represents Alou Sidibé (Alou in Climax), Sarah Belala (Sara) and Giselle Palmer (Gazelle). Him and his mother Delphine agreed to answer our questions. The interview was made by e-mail.


(To Delphine) Did you know Gaspar Noé’s work ?


I knew Irréversible.


Did you hesitate because of his reputation and the subject of the movie  ?


Not for a second.

Gaspar and the crew were so kind towards Vince that there was no reason to hesitate. It remains a movie and creativity.

Vince didn’t hesitate, didn’t question himself. He was just happy to be involved in this project.


Were you on the shooting ? Do you have some pictures of the shooting ?


Yes, I was on the shooting. No pictures were shot in order to respect Gaspar’s work.


Apparently, nobody had a script during the shooting. Didn’t you fear to lose control over the story and that Vince end up being manipulated [ed. : we should have precised "Without knowing Gaspar..."] ?


This question is senseless because when we know Gaspar, he’s not a manipulator in any way. He’s generous and in tune with the people he’s working with.

About Vince, he was extremely kind with him, with us too, and for that matter, with everyone.

With Gaspar, from the first day, a climate of confidence took hold naturally so I wasn’t worried about anything.

If you had seen Vince on the shooting, he was like a fish in the water.

He was everyone’s little prince. He couldn’t wait to see again Gaspar and everyone involved in this project.

Vince was attentive and interested by everything. And everyone, despite the work they had to do, took time for him. Whether it was Claire [Corbetta Doll] Gaspar’s assistant, Serge [Catoire, line producer], the boom operator [Jonathan Acbard] or the production crew, well everyone was sweet with Vince.

I have to say that Vince at the current time, still messages each one of them because this movie is before all a beautiful human adventure and everyone keeps in touch with him. As a mother, I’m extremely glad because Vince being young, he wouldn’t understand that everything stops suddenly.

 

How did you hear about the casting ?


Through a casting website.


How the project was introduced to you ?


Simply as a project by Gaspar, with everything involved by his artistic universe. 

This film was before all a beautiful human adventure. We were on the same boat and we were carried by Gaspar.

Vince was enormously lucky to participate to this movie from which he went out fulfilled and happy.

A sheet wouldn’t be enough to thank Gaspar, because one thing is certain, is that Vince could never forget this adventure, Claire who is a lovely woman and who was always there for Vince and us too, Serge who is a man of his word and always made everything possible so that Vince feels fulfilled, Ken [Yasumoto] who helped Vince acting while having fun, every actors who were all kind towards Vince.

Finally, there isn’t anybody that I can moan about, they were such wonderful to my son.

I would never thank them all enough, especially Gaspar.


(To Vince) On some videos made in Cannes, we can see you dance. How long have you been practicing dance and why did you want to dance?


I’ve been dancing for 5 years and a half (classical dancing).

I love to make shows.

I express my feelings by dancing.

I didn’t “want to”, all of this came naturally, it’s inside me since I’m little. Each time I hear music, I can’t help dancing.

 

How did Gaspar Noé explain your character ? How did he explain what you had to do and at which point ?


Gaspar told me I would dance, meet other dancers and that I’d do some scenes with my mommy from the film [Claude-Emmanuelle Gajan-Maull] 

For the rest, everything was done naturally by acting.


How long did you stay on the shooting ?


Three days. Gaspar, even outside my shooting days, had invited me to come whenever I wanted to.


How did you feel, being surrounded by adults and to have a “new mommy” (Claude-Emmanuelle Gajan-Maull) ?


I loved it, all of them were so kind with me. I was like a prince.

When I was introduced to my mommy from the movie during the casting, I immediately get on with her and had fun.

Having Claude-Emmanuelle as a mommy in the movie, it was nice because she was super kind, looked after me very well, and explained me what I had to do in our scenes, it was funny.

I love Claude-Emmanuelle, I’m still in touch with her and I’m happy I had her as a mommy on the movie.


Did you watch the movie? If yes, what do you think of it? If no, do you know what is the movie about?


I didn’t see it entirely because my mommy explained me it was not a movie for children.

Thanks to Gaspar during a screening, I could see the scenes I had shot because he let me in and out from the theater so I could see what I had done. It was super cool, I loved it. It was weird to see myself but I was so happy.


What are your best memories from the shooting ?


EVERYTHING, I loved everything.

Gaspar made me laugh all the time, it really was like a party for me.

When I’m locked-in, I loved it!

During the choreography when I was dancing with everyone.

The scene with Sou [Souheila Yacoub], when Sofia [Boutella] made me do the choreography, when I danced with Strauss [Serpent], when Nina [McNeely] launched the choreography “one two three”...

I loved when [Corbetta-Doll] said “sound rolling, action”

With Léa [Vlamos] when she taught me to do voguing step, when I was doing dance battles with Romain [Guillermic], Sofia, Léa, Cyborg [credited as ”Alexandre Moreau”] and everyone.

And I loved eating with everyone, the mashed potatoes were so good ! [ed. cheers to Antony Cointre who was in charge of the catering]


Would you like to shot in another movie ?


Oh yeeeees ! I’d love to play in another flick with Gaspar !

Doing commercials or being in a music video.

My dream would be to be part of a music video from Louane and Kiddy [Smile, aka DJ Daddy in the movie].


We warmly thank Delphine and Vince for their availability.

Vince Galliot—Cumant

Acteur

Actor

VEILLE, Alexis. Entretien avec Vince Galliot—Cumant. Le Temps Détruit Tout [en ligne]. Publié le 28 septembre 2018. Consultable à l'adresse : http://www.letempsdetruittout.net/interviews/vince-galliot%E2%80%94cumant

✓ Texte copié

Le Temps Détruit Tout — 2021

Site non officiel dédié à Gaspar Noé